France APRS

Le wiki de l'APRS en France

Outils pour utilisateurs

Outils du site


introduction:aprs_cest_quoi

L'APRS c'est quoi ?

Logo de l'APRS Bob Bruninga WB4APRAPRS™ est l'abréviation de Automatic Packet Reporting System (système de rapport automatique des paquets), qui a été introduit par Bob BRUNINGA, WB4APR, lors de la TAPR/ARRL Digital Communication Conference de 1992. Bob BRUNINGA est décédé le 7 février 2022. Communiqué ARRL

L'abréviation APRS™ est un logiciel et une marque commerciale déposée.

Fondamentalement, l'APRS™ est un protocole de communication packet pour diffuser des données en temps réel vers tous les utilisateurs du réseau. Il s'appuie sur le protocole AX25 à 1200 baud, le type d'émission de l'APRS est classé F2D (FM / 1 canal contenant des informations numériques utilisant une sous-porteuse. / Transmission de données).

Sa caractéristique principale est la combinaison du packet radio avec le réseau satellite Global Positioning System (GPS), permettant aux radioamateurs de visualiser automatiquement les positions des stations radio et de divers objets sur des cartes. D'autres possibilités qui ne sont pas directement reliées au suivi automatique des positions sont également disponibles tels que l'envoi de mini message, les rapports de station météo amateur, des informations locales.

L'APRS™ est différent du packet commun sur plusieurs aspects :

  • Il permet de la localiser des stations amateurs (QRA, mobile, pédestre, etc…), d'avoir accès à des informations comme des rapports météo supportant une interrogation en temps réelle.
  • Il accomplit immédiatement la mise à jour des utilisateurs grâce à une seule trame packet !
  • Il fonctionne sur une fréquence unique elle ne varie qu'en fonction de la bande ou continent. Cela permet un usage simplifié ne nécessitant aucun QSY et modification de paramétrage de la station.
  • Il utilise un principe répéteur générique, avec des alias identiques pour permettre une standardisation au niveau mondial, si bien qu'il n'est pas nécessaire de connaître l'infrastructure du réseau.
  • Il permet une répétition intelligente avec substitution des indicatifs pour réduire l'encombrement du réseau.
  • En utilisant les trames unproto AX-25, il supporte les transmissions bilatérales des messages, la distribution des bulletins et des annonces, conduisant à l'acheminement rapide des informations sous forme de texte.
  • Il supporte les communications avec les émetteurs Kenwood TH-D7 et TM-D700, qui ont été conçu avec un TNC et un microprogramme APRS™.

Le packet radio conventionnel est seulement utile pour l'envoi de message volumineux d'un point à un autre. Il est traditionnellement difficile à appliquer aux évènements en temps réel où les informations ont une courte durée de vie. L'APRS™ transforme le packet radio en un système de visualisation et de communication tactique en temps réel, cela apportant ayant un intérêt au service amateur pour échanger des informations d'intérêt général.

L'APRS™ permet la liaison universelle de toutes les stations, mais évite la complexité, l'encombrement et les limites d'un réseau nécessitant des connections. Il permet à un grand nombre de stations d'échanger des données tels que des personnes le feraient dans une réunion. Toute station ayant une information à apporter l'envoie simplement pour en faire bénéficier les autres.

L'APRS™ permet lors d'évènements spéciaux ou d'urgences la localisation en temps réel des principaux intervenants. Où est le leader du marathon ? Où sont les véhicules de secours ? Quel temps fait-il en différents lieux de la région ? Où sont tombées les lignes électriques ? Où est la tête du défilé ? Où est le véhicule avec la caméra ATV ? Où est l'orage ? Où est l'hôpital le plus proche ?

Pour répondre à ces questions, l'APRS™ apporte un suivi automatique des positions et statuts des stations. Il peut être utilisé avec n'importe quel système radio bilatéral incluant les radioamateurs, les bandes marine et les téléphones portables. Il y a même un réseau international de localisation APRS™ en direct sur Internet.

L'objectif est la communication et la mise à jour des informations locales, pas seulement le suivi des véhicules !

En France, lors des débuts de l'APRS™, c'était un mode très décrié par de nombreux oms, ceux-ci n'ayant même pas pris la peine de se renseigner. Mais force de constaté qu'aujourd'hui, l'APRS™ est l'un des modes amateurs les plus actifs en VHF et permet d'avoir une véritable carte de l'activité radio dans un secteur.

Fréquences VHF de l'APRS dans le monde

Une autre façon de faire de l'APRS

Avec l'arrivé des modes digitaux (DMR, D-STAR, C4FM/Fusion) dans la sphère radioamateur, il est désormais possible de transmettre la position APRS via ces modes dit numérique, sauf que l'APRS a toujours été un mode numérique au même titre que le packet radio.

Résultat, cela a créée une confusion chez les oms avec l'arrivé de nouveau termes comme “APRS analogique”, “APRS RAW”, “digital APRS”, “dAPRS”, “APRS digitale” et même “APRS numérique”… 🤦‍♂️ Les 2 premiers termes sont destinés à faire la différence entre le trafic APRS historique sur 144.800 Mhz et le trafic réalisé sur les modes digitaux avec les émetteurs supportant ces modes.

La technologie LoRa (Long Range), utilisé pour la communication des objets, a été adapté par un radioamateur avec le projet LoRa APRS utilisant la bande 433 Mhz. Des modules grand public permettent de réaliser des trackers et igate ayant une très grande portée avec peu de puissance.

introduction/aprs_cest_quoi.txt · Dernière modification: 17/04/2022 11:25 de f4aie

Outils de la page