Digi APRS

[Adresse unproto] [Trames APRS] [Icônes APRS] [Répéteur APRS]
[Report temps réel] [Report différé] [Report avec extension de données] [Objet] [Interrogation]
[Report de condition] [Report de déplacement] [Report de couverture] [Report de recherche] [Report météo]

Les digis ou répéteurs APRS

[RELAY] [ECHO] [WIDE] [TRACE] [WIDEn-n] [TRACEn-n] [GATE]

Les répéteurs ou digi APRS sont par excellence très évolués, en effet, voici ce qui fait leur force :

- une fréquence européenne unique, 144.800 Mhz
(voir carte)

- un indicatif identique grâce à des alias

- une mise en route à la portée de tous

Il existe des fichiers ou sont insérés tous les digis Français afin de les visualiser avec un programme APRS, ce sont les overlays, charger le fichier digis.pos en page Overlay

Un alias, c'est quoi ? C'est tout simplement un indicatif de substitution qui réagit comme le call officiel du répéteur, par exemple, la station F4XXX possède un digi RELAY. Celui-ci sera utilisable avec l'indicatif et l'alias, bien sûr, il vaut mieux prendre l'alias, car en déplacement, ce n'est pas évident de connaître tous les indicatifs.

Les répéteurs APRS ont tous des particularités, cependant il est possible d'en utiliser plusieurs en même temps. Les configurations les plus fréquentes sont :

- RELAY, WIDE

- WIDE, WIDE

Le digi de type RELAY

Ce répéteur VHF est plus destiné à retransmettre plus facilement les informations APRS en direction soit d'un digi WIDE, soit dans zone locale restreinte, leur puissance est rarement au-dessus des 5 Watts. Dans une même ville, l'on peut trouver plusieurs répéteurs APRS, le but est de permettre l'usage d'un minimum de puissance par la station utilisatrice, pour cela, il faut un réseau de digi RELAY très structuré.

Le digi de type ECHO

C'est le même chose que les digi RELAY, mais au niveau HF.

Le digi de type WIDE

A l'opposé du digi RELAY, ce répéteur est plutôt destiné à diffuser les informations APRS sur une grande couverture, ils sont situés en priorité sur des point hauts avec des puissances pouvant atteindre 50 Watts.

Le digi de type TRACE

Ce répéteur est assez proche d'un WIDE, sa particularité est qu'il incrémente un indicatif ou une information dans la trame, ceci afin de permettre de déterminé le cheminement de la trame.

Le digi de type WIDEn-n

En plus des capacités d'un digi WIDE, les répéteurs WIDEn-n disposent d'une logique géographique, ceci permettant de diriger des données dans une direction privilégiée.

Syntaxe : WIDEn-N

Paramètre
n
Paramètre N
Détermine le nombre de digi
Direction
1 1 Tous
2 2 Tous
3 3 Tous
4 4 Tous
5 5 Tous
6 6 Tous
7 7 Tous
8 2 (ou plus) Nord
9 2 (ou plus) Sud
10 2 (ou plus) Est
11 2 (ou plus) Ouest
12 Plusieurs Nord
13 Plusieurs Sud
14 Plusieurs Est
15 Plusieurs Ouest

Le digi de type TRACEn-n

Tout comme un WIDEn-n, il offre la possibilité de choisir le nombre de saut, mais également sa direction. Il incrémente également un indicatif ou une information dans la trame.

Le digi de type GATEWAY

Destiné à la retransmission en VHF des informations APRS en provenance du réseau HF, ce type de répéteur permet des échanges de données avec des stations lointaines.

L'on trouve également des digis IGATE qui servent de pont avec Internet, par ce biais, des applications comme Java APRS permettent de faire un suivi des stations APRS en temps réel sur le web.





Cet article provient de France APRS
http://www.franceaprs.net

L'URL de cet article est:
http://www.franceaprs.net/modules.php?name=Sections&op=viewarticle&artid=6